Amour du vélo, plaisir du partage!

Archive pour février 2013

Rejoignez le peloton Ride Retro 2013

La 3e édition du Grand Ride Retro Ardennes  www.Rideretro.com Ouverture des inscriptions  Rejoignez le peloton du Ride Retro Ardennes édition 2013! Dimanche 12 Mai 2013 à 9H00 La Classique GP JJ Reicrem (Veuillez cocher la case appropriée sur votre formulaire d’inscription,si vous souhaitez participer au GP ) Amour du vélo, plaisir du partage, à la fraîche et sans frais! L’inscription se veux totalement gratuite. Toutefois si vous le souhaiter, vous pouvez effectuer un don via le système de billeterie pour soutenir l’équipe. Inscrivez-vous dès maintenant Comme chaque année! Sur la rive qui longe le musée Rimbaud, la péniche Le Mawhot  vous accueille la veille au soir pour fêter dignement l’ouverture sur l’eau de cette troisième édition du Ride Rétro . Pour les forçats de la route RDV Samedi 11 Mai 2013 à 18H30. Et pourquoi pas mai ? Va pour mai. Le joli mois de. Pour rouler au sec, au contraire des deux premières éditions? Pas de niaiserie, c’est les Ardennes quoi, et la pluie y fait bien ce qu’elle veut. Le soleil aussi d’ailleurs,qui peut y taper anormalement. On verra bien, ça se saurait si on était automatiquement heureux par beau temps. La voie verte entre Charleville et Laifour, vierge de voitures mais pas de ce que la nature et l’industrie fabriquent ensemble, accueille pour la troisième année consécutive les amoureux de la bicyclette. On pédalera, mais pas que. On trinquera, mais pas que. On papotera, mais pas que. Ceux qui aiment les « mais pas que » seront chez eux. La poésie de la Meuse, les senteurs boisées ou de pommes trop mûres, et même les volutes de gasoil si le vent tourne depuis la route. Pour les plus affûtés, les organisateurs ont prévu, dix kilomètres après Charleville, un premier coup de pétard en hommage au myth(olog)ique JJ Recreim. Là, à Joigny-sur-Meuse, se tient la côte du Rocher des Grands Ducs. Pas longue mais revêche, de quoi faire monter l’acide lactique fissa. Une coupe consacrera le vainqueur, siglée au nom du grand homme. Pour les autres, on le rappelle, la Voie verte est étale. Pas létale pour un sou, mais avec un peu de Léthé dedans, pour l’oubli du temps et le plaisir de l’instant. Pour cette troisiéme édition,on voudrait qu’en plus de la monture bichonnée aux petits oignons, la parure soit à l’unisson. Attention dress code! On ne se la joue pas, mais on fignole le délire ! C’est pourquoi on vous engage vivement à googliser sans vergogne tout ce qui s’apparente à la mode de ces années-là. Pour les femmes, foulards, gants en filet, socquettes blanches ou bas ajourés,corsages à épaulettes, manches bouffantes, bâtons de rouge à lèvres, pommettes rehaussées de fard, jupe plissée, rubans, broches, turbans, poudriers… vous aurez l’embarras du choix. Pour les hommes, casquettes, tricots de peau, pantalons à pinces, velours côtelé ou tweed élimé, galurin, chandails, gilets de laine ou de soie, ornementation rayures ou carreaux, mocassins cirés, pochettes, bretelles, montres à gousset, étui à cibiches, sans compter l’infinie déclinaison d’une pilosité à tailler et dessiner, n’en jetez plus. Se plier bien sur au jeu de photographes qui immortaliseront les costumes les plus imaginatifs. Pour chacun, on suggèrera de se balader sur le site , qui dit les règles du jeu, la besace à remplir, le quand, le où, le comment. Venez nombreux.